Archives pour la catégorie 'Concepts psychologiques'

Fanatisme

Fanatisme

Le fanatisme est un degré extrême d’engagement d’une personne à l’égard de tout concept, idée ou conviction, qui se manifeste par l’absence de perception critique du système choisi, ainsi que par une attitude extrêmement négative et un manque de tolérance envers les autres positions idéologiques. Un tel engagement s'apparente à une foi aveugle, non étayée et injustifiée. Le fanatisme dans le domaine religieux est donc très répandu, mais ne s'y limite pas [...]

Imageologie

Imageologie

L’imageologie est une science conçue pour vous aider à toujours produire exactement l’impression que vous avez planifiée. Beaucoup de gens sous-estiment, perçoivent superficiellement le thème de la beauté et de l’image, en disant qu’il est facile d’être belle, il est beaucoup plus difficile de démontrer l’esprit. L'esprit avec la beauté est comme opposé, on croit en coulisses qu'il suffit d'être intelligent ou beau, et les gens sont divisés en deux catégories opposées, [...]

Stéréotypes de genre

Stéréotypes de genre

Les stéréotypes de genre sont des perceptions stables et largement répandues concernant le comportement, l'apparence, la représentation de soi et les aspirations dépendant du sexe. Les stéréotypes sont associés au maintien du fonctionnement des rôles de genre, étant générés par leurs caractéristiques, mais affectant également leur reproduction dans les générations suivantes. L'étude des stéréotypes de genre a montré son influence sur l'établissement de l'inégalité de genre, ainsi que sur la violation de la personne [...]

Auto abaissement

Auto abaissement

L'abaissement de soi est une diminution critique du niveau d'estime de soi, se traduisant par l'humiliation de la personnalité, des vertus ou des qualités physiques. Habituellement, l'état d'abaissement de soi s'accompagne de troubles de la sphère affective dans le sens dépressif, et apparaît également comme symptôme concomitant d'une clinique de troubles psychotiques du délire de persécution. En plus des troubles graves, l'abus de soi est inhérent aux personnes sans pathologies psychiatriques et se manifeste par une concentration sur les aspects négatifs de leurs propres manifestations, [...]

Quelle est la différence entre un psychologue et un psychiatre

Quelle est la différence entre un psychologue et un psychiatre

Quelle est la différence entre un psychologue et un psychiatre? L'activité de la première vise à soutenir un sujet en bonne santé. Les activités du psychiatre sont axées sur l’effet thérapeutique et surtout sur les médicaments de la pharmacopée. La santé humaine ne se manifeste pas uniquement dans les manifestations corporelles. En plus de la douleur physique, les gens souffrent de tourments internes, qui causent souvent des dommages plus graves que les symptômes corporels. Un psychologue peut se débarrasser du tourment mental soit [...]

La rigidité

La rigidité

La rigidité est l’incapacité de changer facilement de position, d’opinion et d’action en fonction de la situation. De la langue latine, ce mot signifie inflexibilité, rigidité, dureté. Une personne rigide utilise un ensemble constant de stratégies, dont beaucoup sont souvent dépassées, mais il n’en accepte pas de nouvelles, il respecte clairement les règles et les normes, il ne se permet pas d’aller au-delà de la seule correcte. Un exemple de rigidité est un exemple de route, [...]

Cartes métaphoriques

Cartes métaphoriques

Les cartes métaphoriques sont des images psychologiques décrivant des personnes, des événements et des abstractions qui font que chaque personne a ses propres associations. Travailler avec des cartes associatives métaphoriques est une technique projective, car elle permet de révéler le contenu mental individuel du client par le biais d'un transfert sur des cartes. Dans les mêmes images, une personne qui pense positivement, qui est de bonne humeur, peut voir les vacances, la joie, le plaisir, [...]

La tolérance

La tolérance

La tolérance est un concept qui s’applique dans de nombreux domaines de l’existence humaine et présente donc certaines caractéristiques spécifiques. L'origine du terme tolérance a ses racines dans l'industrie médicale et a été utilisée pour caractériser l'absence ou la perte de sensibilité du corps à un facteur quelconque (antigènes, médicaments, effets physiologiques). La tolérance médicale est l'absence de réaction ou une réaction presque non exprimée, c'est-à-dire une tolérance totale [...]