Alalia

Photo Alalia Alalia chez les enfants - au sens strict, signifie une absence complète ou une déficience prononcée de la parole, qui se manifeste par une audition qui correspond à la norme, et une intelligence primaire intacte, qui permet aux enfants d’apprendre à connaître le monde et à apprendre. Les causes courantes de cette maladie sont les dommages pendant l'accouchement des zones de l'hémisphère gauche du cerveau qui contrôlent les capacités linguistiques, les maladies du cerveau ou les blessures subies par le bébé dans la petite enfance, autrement dit avant l'orthophonie.

Alalia se manifeste par l'apparition tardive de réactions de la parole, l'agrammatisme, la pauvreté du vocabulaire, les violations de la structure syllabique, les processus phonémiques et les défauts de prononciation. La détermination de la zone d'endommagement du cerveau a une importance significative pour identifier la forme d'alalia. Ainsi, par exemple, lorsque la partie fronto-pariétale est blessée, il est possible de diagnostiquer une alalia motrice dans les miettes et, si la région temporale est endommagée, une alalia sensorielle. Différentes formes de déficience de la parole sont caractérisées par une clinique complètement différente et les possibilités futures des bébés. Cependant, dans le même temps, une telle division de la maladie est conditionnelle, car dans la pratique clinique, il existe une combinaison de manifestations de langage sensoriel et moteur.

Symptômes d'Alalia

Un dysfonctionnement du fonctionnement de certaines parties du cerveau entraîne l'émergence chez les enfants d'alalia, qui peut se manifester par de légers troubles de la parole, des troubles modérés ou graves (l'enfant ne parle pas avant dix ans, parfois jusqu'à douze ans), ou son langage est limité par un vocabulaire plutôt misérable et se caractérise par un agrammatisme, malgré un apprentissage prolongé )

Alalia moteur chez les enfants est exprimé:

- dans un trouble de la parole expressive dans le contexte d'une bonne compréhension de la parole inversée;

- dans la formation tardive du discours phrasal, qui commence à se développer après quatre ans;

- dans la rareté des phases d'avant la parole, le babillage est souvent totalement absent.

Cette maladie s'accompagne de gros défauts dans la structure grammaticale, qui se manifestent par un manque de cohérence des mots dans la casse, le sexe et le nombre, un réarrangement des syllabes dans un mot, une utilisation incorrecte des prépositions dans le langage, un manque de formes verbales, etc.

L'alalia motrice chez les enfants est caractérisée par une rareté prononcée du vocabulaire et constitue le fondement des capacités d'apprentissage altérées telles que la dysgraphie et la dyslexie, le trouble de la gnose spatiale et les défauts moteurs sous la forme d'apraxie. De plus, alalia procède en association avec une clinique neurologique focale et diffuse, endommageant l’hémisphère dominant, ce qui détermine la possibilité d’expressions de la parole. Un enfant présentant une pathologie mentale semblable présente souvent des signes de syndrome psycho-organique de gravité variable, qui se manifestent par une altération des performances associée à des défauts de développement intellectuel, une altération de l'attention et une désinhibition motrice.

La parole sensorielle alalia se manifeste par un manque de compréhension de la parole inversée, une perturbation flagrante de son aspect phonétique par l'absence de séparation des sons. Les enfants se caractérisent par des difficultés et un ralentissement dans la formation d'une comparaison entre le mot et l'objet. Ils ne sont pas capables de comprendre ce qui est parlé par l'environnement, ce qui a pour conséquence que leur discours expressif est très limité. De tels enfants déforment les mots, confondent des sons de prononciation similaire, n'écoutent pas le discours de l'environnement, ne répondent pas à l'appel, mais réagissent en même temps à des bruits abstraits. Ils ont écholalie, l'attention auditive est fortement altérée, avec cela l'intonation et le timbre de la parole restent inchangés. Dans le développement mental, des manifestations de lésions organiques cérébrales sont observées. Elles peuvent souvent être détectées en combinaison avec le sous-développement mental.

La caractéristique d'Alalia. Les conséquences d’Alalia peuvent durer longtemps, voire toute la vie. En Alaliks, toutes les composantes de la parole apparaissent en retard. La structure grammaticale et le vocabulaire, la prononciation sont formés de manière particulière, lente et non harmonieuse. À la fin de la petite enfance, le vocabulaire des bébés peut aller de neuf à cent, mais cela ne détermine pas le pronostic de la maladie. Le dictionnaire est reconstitué très lentement et à chaque stade de développement, il est plutôt médiocre. De plus, les constructions déformées du mot sont caractéristiques:

- réarrangements (au lieu de «lait» - «humide»);

- la persévérance - (au lieu de «cheveux» - «veuvage»);

omissions ("moko");

contamination (au lieu des mots «protéine et jaune», on obtient «protéine»).

En outre, de nombreux chercheurs notent une distorsion de la structure syllabique du mot. Le nombre de ces distorsions augmente avec le développement de la parole et avec la fatigue des miettes. On distingue deux types d’agrammatismes: impressionnant et expressif. Les Alaliks à forme motrice ont presque toujours un agramatisme expressif et une forme sensorielle, un agramatisme impressionnant. La structure grammaticale de la parole est formée tardivement, sans harmonie et sans étapes.

Toutes les formes d'alalia se caractérisent par une discorde entre les structures verbales et non verbales de l'activité mentale. Les tâches non verbales sont effectuées par le bébé en fonction de la période d'âge sans difficultés exprimées (signification et séquence des images du complot, analogies graphiques, etc.). Le ralentissement du rythme de la formation de la parole s’exprime tardivement au début de certaines étapes préalables à la parole. En termes simples, bourdonnement, babillage, des mots individuels et des phrases dans de telles miettes sont formés avec un décalage, on note également la convolution d’étapes ou une absence complète. Outre le fait que le développement de la fonction a été retardé, la préservation à long terme des étapes de formation de la parole précédemment maîtrisées est caractéristique: parole égocentrique, substitution de la parole par des gestes ou cris forts et non verbaux. Le vocabulaire de la pauvreté, l'agramatisme et l'attachement à la langue sont également souvent observés.

Souvent, les bébés atteints d'alalia ont des réactions névrotiques, qui sont une réponse aux troubles de la parole existants. En outre, les enfants atteints de cette pathologie se caractérisent par une fatigue accrue, une perte d'attention et une capacité de travail réduite. Ils ont un retard secondaire dans le développement de la psyché. À différentes périodes de formation de la parole avec mot moteur, il y a un manque de finesse de la parole et un bégaiement se produit.

Le travail de correction avec Alalia doit prendre en compte les spécificités des troubles de la parole, les caractéristiques de la personnalité du bébé, ses intérêts et son potentiel de compensation. Une grande attention est accordée à l'élimination des aspects névrotiques de la nature des miettes et à l'éducation d'une personnalité consciente et déterminée.

Moteur alalia

La parole motrice est causée par des dommages au centre de Brock, c'est-à-dire la région fronto-pariétale du cerveau. Une pathologie similaire se produit souvent chez les bébés sujets à l'hyperprotection du côté de leur environnement proche. Hyperopec peut avoir une base. Ainsi, par exemple, le bébé, en tant que nouveau-né ou nourrisson, a été gravement malade ou s’est blessé dans le cadre d’une naissance difficile. Dans ces familles, les bébés se caractérisent par une obstination excessive, une irritabilité accrue et des sautes d'humeur.

Caractéristique de l'alalia moteur.

L'alalia motrice se manifeste par un retard dans le développement de la motilité des appareils d'articulation. Il est assez difficile pour les enfants de faire des mouvements articulés: lever la langue et la tenir dans une telle position, se lécher les lèvres, etc. De plus, un enfant souffrant d’alalie motrice manque de self-service: attacher des lacets, fermer les boutons de façon indépendante. Il y a aussi un trouble du mouvement. Les enfants malades ne peuvent pas sauter sur une jambe, ne peuvent pas marcher sur une bûche, tombent et tombent plus souvent, sont incapables de bouger rythmiquement au son de la musique. La parole des enfants souffrant d’alalia motrice se caractérise par plusieurs étapes de développement de la parole: de l’absence absolue de parole à une parole élargie avec la présence de petites déviations.

Le discours des bébés avec Alalia de la première étape est complètement incompréhensible pour l'auditeur moyen, par exemple, «tyahah» signifie que la coupe est tombée. Pour comprendre les déclarations de l’enfant, il est nécessaire de prendre en compte la situation spécifique, ses gestes et ses expressions faciales. Souvent, les enfants atteints de cette pathologie ne sont pas capables d'exprimer leurs propres sentiments à l'aide de mots, pour indiquer ce dont il a besoin.

La deuxième étape du développement de la parole est caractérisée par l’apparition de la capacité d’exprimer certaines observations sous une forme plus claire pour l’environnement, par exemple "tante parlait de", ce qui signifie: "papa a acheté un ballon".

Les enfants du troisième stade du développement de la parole utilisent des phrases plus détaillées contenant des erreurs lexicales et grammaticales.

Une caractéristique de cette forme d’alalia est que les enfants comprennent leur discours. Ils sont en mesure de sélectionner la photo souhaitée avec le sujet ou la créature que le parent demande à montrer. Les enfants malades ne comprennent que la signification lexicale du mot et ne sont pas capables de percevoir leurs fins, leurs prépositions et leurs préfixes.

En ce qui concerne la réponse adéquate des enfants aux appels des adultes, le respect de simples instructions de leur part, il existe un risque de rater et de commencer une maladie. Après tout, les parents croient que puisque leur enfant comprend tout mais ne dit pas, il est simplement paresseux.

Le diagnostic d'alalia de la forme motrice repose sur le fait de travailler avec l'enfant lorsque son potentiel d'expression est révélé. Afin de clarifier et de compléter le diagnostic, un électroencéphalogramme est utilisé. Les capacités auditives de l'enfant et son développement intellectuel sont également testés.

La correction Alalya vise tout d'abord à développer les mécanismes de l'activité de la parole, en créant une base de parole pour le bébé, qui permettra à l'avenir de permettre à la parole de se développer spontanément et de se transformer en un système. À toutes les étapes de la correction, une attention particulière doit être accordée à la formation de la connaissance de l’environnement de l’enfant conformément à sa norme d’âge.

Son pronostic dépend en grande partie de la rapidité du diagnostic, de la gravité de la pathologie sous-jacente, du degré de trouble de la parole, de la présence de correctifs compétents et de travaux de correction.

Alalia sensorielle

Les tout-petits souffrant d'alalia sensorielle ont la capacité de former une parole active et une audition intacte. Cependant, parallèlement, ces enfants se caractérisent par la présence d'un écart entre la signification et le son des mots, ce qui nuit à la compréhension de la parole. Les enfants ne comprennent pas la parole et ne l'utilisent donc pas, ce qui provoque des troubles concomitants: difficulté à établir des contacts avec l'environnement, distorsion de la perception visuelle, ralentissement du développement mental.

Souvent, les enfants malades reçoivent le mauvais diagnostic. Par exemple, ils peuvent diagnostiquer l' autisme ou l' oligophrénie . En raison d'un diagnostic erroné, le travail correctif sera insuffisant.

Un enfant avec une forme sensorielle d'alalia est inattentif aux sons, il peut entendre des sons doux ou peut ne pas répondre complètement aux stimuli acoustiques. Ces bébés mémorisent des mots simples avec une grande difficulté. Il est difficile pour eux de les garder à l'esprit. Le vocabulaire passif des enfants atteints de cette pathologie s'enrichit très lentement, il y a une dissociation entre le sujet désigné et la compréhension du sens du mot qui le signifie.

Souvent, les enfants sont capables de mieux percevoir la parole environnante le matin, car immédiatement après le sommeil, la capacité de fonctionner correctement dans le cortex cérébral est beaucoup plus grande. À mesure que la fatigue s'intensifie, la compréhension de la parole chez les enfants se dégrade considérablement. Il y a moins de cas où l'enfant perçoit mieux la parole le soir car après le repos d'une nuit, le fond inhibiteur peut agir.

La compréhension de la parole par les enfants ne s'améliore pas avec l'augmentation de son volume, ce qui permet de distinguer les enfants présentant une forme sensorielle d'alalia des bébés malentendants. Les stimuli forts provoquent une inhibition protectrice prohibitive dans le cerveau, ce qui a pour effet d'exclure les cellules immatures de l'activité. La parole calme et calme est mieux perçue par le malade que la parole forte ou les cris. L'utilisation d'appareils auditifs chez les enfants alalik n'améliore pas non plus la perception de la parole.

Les bébés atteints de cette pathologie présentent souvent une hyperacousie, qui se traduit par une susceptibilité accrue aux sons indifférents à l'environnement, par exemple le bruit d'un papier froissé ou de gouttes d'eau. Généralement, les personnes en bonne santé qui entendent de tels sons ne leur répondent pas. L'exception est la fatigue humaine ou un état irrité.

Les enfants souffrant d’alalia de la forme sensorielle perçoivent de tels bruits, ils y réagissent péniblement: expriment l’anxiété et les plaintes concernant un mal d’oreille ou de tête, pleurez.

Les enfants d'Alaliki sont caractérisés par une activité de la parole intense, se traduisant par une logorrhée, dans laquelle la miette répète de manière incohérente tous les mots qu'il connaît. Le gamin, ne comprenant pas le sens, prononce les mots et les phrases qu’il a entendus plus tôt ou pour le moment, et les mots et les phrases prononcés de cette manière ne sont pas reconnus par les enfants et ne sont pas figés.

Un bébé avec une touche d'alalia peut écouter avec enthousiasme ses propres intonations de parole et de voix. Les discours d'Alalik sont accompagnés d'expressions faciales et de gestes animés. La parole elle-même est caractérisée par une intonation expressive.

Les alaliki sensoriels ne sont pas capables de contrôler leur propre discours. Leurs déclarations sont erronées dans leur contenu et inexactes dans leur forme. Très souvent, il est difficile de comprendre leur discours «enflammé». La paraphrasie (remplacement) est présente en grand nombre. En outre, le discours est rempli d'omissions, reliant des parties de mots différents les unes aux autres. Le discours sensoriel alalik, en général, se caractérise par une activité vocale accrue, qui se produit dans un contexte d'atténuation de l'attention accordée à ce que disent les autres et du manque de contrôle de leur discours. Le discours sensoriel d'alalik ne peut être utilisé comme moyen de communication.

Outre les symptômes énumérés chez les bébés atteints d'une forme sensorielle d'alalia, des troubles de la personnalité sont observés; diverses difficultés de comportement, un retard secondaire dans le développement mental. Les habiletés de parole ne peuvent servir ni de régulateur ni d'autorégulateur des actions et activités comportementales d'un enfant malade.

Tout d'abord, le travail de correction avec alalia doit tenir compte du fait que les alaliks sensoriels ne souffrent pas de la possibilité de développement de la parole, ils ont affecté la possibilité d'un apprentissage verbal basé sur l'audition. C’est la principale spécificité du travail correctionnel.

Alalia sensorielle, son pronostic dépend directement de la gravité de la maladie et de l’opportunité du début des travaux correctifs. Grâce à une intervention compétente et adéquate des médecins, à des séances d’orthophonie régulières et aux actions appropriées d’amis proches, les enfants maîtriseront les aptitudes à la parole au niveau des ménages, ce qui leur permettra d’échanger, de se former et de connaître le monde.

Alalia chez les enfants

Les principales manifestations d'alalia, quelle que soit sa forme, deviennent apparentes chez les bébés à l'âge de deux ans, lorsque les régions cérébrales se développent dans une certaine mesure et que les bébés essaient de prononcer des mots. Si le traitement n’est pas instauré à temps, cette affection continuera à se développer chez les adolescents.

Les signes essentiels d’Alalia chez les bébés comprennent:

- violation du mouvement;

- augmentation de l'irritabilité;

- manque de compréhension de la parole des adultes;

- manque de compétences de base en libre-service;

- erreurs dans les cas et les déclinaisons, illisibilité numérique;

- ralentissement du développement mental;

- interaction communicative avec les adultes au niveau des gestes.

Alalia est une maladie insidieuse. Souvent, les enfants, ne comprenant pas de quoi l'environnement parle, commencent à s'éloigner d'eux, se distancient et deviennent peu communicatifs, ce qui peut conduire à un diagnostic erroné. L'autisme ou un retard mental ou mental est souvent attribué à ces enfants. De plus, il est parfois impossible d'identifier le niveau d'audience.

Par conséquent, dans le premier tour, la tâche d'identifier le problème en temps opportun repose sur les épaules des parents. Et pour cela, il est nécessaire d'apprendre les étapes du développement de la parole des bébés.

Un défaut essentiel du développement de la parole est également la lenteur de la maîtrise de la parole, de la lenteur des progrès ou de son absence complète pendant longtemps.

Le diagnostic différentiel d'alalia est basé sur plusieurs critères de comparaison présentés ci-dessous:

- avec la forme motrice d'alalia au niveau de la perception, la perception de la parole est préservée et avec la forme sensorielle d'alalia, elle est profondément altérée;

- chez les enfants motocyclistes, la compréhension de la parole correspond à leur norme d'âge et chez les enfants sensoriels, la compréhension de la parole est altérée, mais peut légèrement s'améliorer avec la perception visuelle de l'articulation du sujet qui parle;

- l'audition chez les bébés atteints d'une forme d'alalia motrice est préservée, mais celle qui est sensorielle est altérée;

- l'alalia motrice est caractérisée par l'absence d'écholalie, avec l'alalia sensorielle, au contraire, l'écholalie est présente;

- mot alaliki a du mal à répéter un mot ou une phrase, le sensitif se répète sans difficulté, mais ne comprend pas le sens d’un mot parlé;

- les enfants atteints d'une forme d'alalia motrice recherchent une communication verbale et non verbale, et les enfants atteints d'une forme alalia sensorielle ne veulent pas ou ne peuvent tout simplement pas communiquer.

Travailler avec des enfants avec Alalia, en particulier des exercices de langage, devrait être sous la forme d'un jeu. Ce n’est que sous cette forme que la correction sera tangible et ne fatiguera pas inutilement le bébé. Les cours avec un orthophoniste devraient être axés sur le développement de la mémoire et de l’attention, la capacité de distinguer certains objets des autres, la capacité de corréler et de généraliser les objets.

En outre, les exercices physiques et tous les exercices qui contribuent au développement de la motricité fine sont indispensables à la formation de la parole.

Traitement Alalia

Dans certains cas, Alalia peut disparaître sans traitement à mesure que les miettes vieillissent. Mais il est souvent impossible de se passer d'une intervention médicale et d'une orthophonie. Si la correction d'alalia est effectuée avec compétence et à un niveau suffisant, si elle est lancée de manière opportune, les habiletés d'élocution sont entièrement formées, les capacités mentales du bébé sont également améliorées et il s'adapte mieux au monde réel. Une correction opportune permet aux miettes d'établir davantage de contacts avec leurs pairs et d'interagir de manière adéquate avec les adultes.

L'examen doit être effectué de manière exhaustive, avec l'interaction directe d'un pédiatre, d'un neurologue et d'un orthophoniste. Le plus important est l'identification du degré de lésion cérébrale, puisque la gravité de la pathologie en dépend.

Un faible degré d'alalia se limite aux cours d'orthophonie et aux exercices à la maison, ce qui vous permet d'enseigner rapidement les mots miettes et la grammaire. La correction orthophonique de diverses formes d’alali contribue à l’extension du vocabulaire et à l’alphabétisation de la parole des miettes. Cependant, ce type de traitement n'est efficace que dans les études systématiques.

Dans les cas graves, en cas de lésions graves des centres de traitement de la parole, le traitement peut être inefficace.

Pour atteindre une efficacité maximale pour le traitement d'alalia, une thérapie complexe est utilisée, qui comprend trois composants:

- cours d'orthophonie;

- massage orthophonique (impact sur les muscles articulatoires pour normaliser le tonus des muscles de la parole, ce qui facilite la prononciation des sons);

- la réflexologie à micro-courant ayant pour but d'activer les zones du cortex cérébral responsables du désir de parler, de diction, de vocabulaire, etc.

L'efficacité du traitement médicamenteux n'a pas été scientifiquement prouvée, mais les travaux sur la formation des compétences d'élocution sont réalisés dans le contexte du traitement médicamenteux, dans le but d'améliorer la maturation des composants du cerveau. Également utiliser physiothérapie, thérapie au laser, hydrothérapie. Avec toutes les formes d’alalia, il est important de commencer à travailler sur le développement de la motricité générale et fine, la formation de fonctions mentales cognitives telles que la mémoire, l’activité mentale, l’attention. L’exercice et le travail avec les enfants atteints d’alalia à la maison sont extrêmement importants dans le traitement de l’alalia.


Vues: 31 142

2 commentaires sur Alalia

  1. Dites-moi à quelle école maternelle aller si l'enfant a un trouble de la parole comme l'alalia moteur?

    • Bonjour mary Choisissez un jardin d'enfants d'orthophonie pour les enfants ayant un développement retardé de la parole.

Laissez un commentaire ou posez une question à un spécialiste

Une grande demande à tous ceux qui posent des questions: lisez d’abord toute la branche des commentaires, car, très probablement, selon votre situation ou une situation similaire, il y avait déjà des questions et des réponses correspondantes d’un spécialiste. Les questions comportant un grand nombre d'orthographes et autres erreurs, sans espaces, signes de ponctuation, etc. ne seront pas prises en compte! Si vous voulez une réponse, prenez la peine d'écrire correctement.