Comment élever un enfant

Il est difficile de répondre sans équivoque à la manière d'élever correctement un enfant, car il n'existe pas de stratégie idéale pour l'éducation de la génération future. Tous les bébés ont une personnalité dès la naissance. Jeunes princesses et petits messieurs sont tous différents. Certaines miettes sont réfléchies et calmes, d'autres sont curieuses et curieuses, le troisième est un méchant tripot, le quatrième est un peuple fermé et silencieux. Par conséquent, la tactique du processus éducatif ne peut pas être la même. Seule la mère connaît le personnage du bébé. Et donc, c’est elle qui doit choisir les méthodes qui conviennent le mieux à ses miettes. Les psychologues ne peuvent qu'esquisser une stratégie générale et indiquer comment ils n'ont pas besoin d'agir pour isoler un jeune psyché fragile de facteurs traumatiques.

Comment élever des enfants - psychologie

Pour que la miette grandisse et se forme correctement, les parents doivent prévoir les conditions appropriées. Tout d'abord, pour un développement harmonieux complet, le bébé a besoin de l'amour parental et d'une attitude indifférente. Lorsqu'un bébé ressent l'indifférence d'un adulte important, un terrain fertile est créé pour la naissance d'un grand nombre de problèmes. Cela ne concerne pas uniquement les anomalies comportementales. La survenue d'un trouble de la santé est également réelle.

Il arrive parfois que des adultes importants aiment l'enfant, mais que le bébé ne le ressente pas. Par conséquent, il est nécessaire de démontrer l’amour aux miettes par tous les moyens possibles, de les serrer dans leurs bras, de parler de leurs propres sentiments, de les embrasser. Un enfant devrait ressentir l'inconditionnalité de l'amour parental, comprendre que les parents l'aimeront malgré tout et qu'il l'aidera toujours.

La plupart des parents souhaitent savoir comment élever un enfant correctement, car l'existence future de leur enfant en dépend.

Dans le premier tour, votre petit devrait être pris en entier, malgré les défauts apparents. De nombreux parents font une erreur presque irréparable en essayant d’adapter le bébé à leur propre idéal de sujet humain. Et quand vous ne pouvez pas le faire, ils se sentent déçus. L'enfant ressent toujours la désapprobation des parents, comprend qu'ils ne croient pas en lui, qu'il ne pouvait pas justifier les attentes de ses parents. En conséquence, l' estime de soi des miettes en souffre, ce qui pose de nombreux problèmes.

Votre enfant, qu'il s'agisse d'un enfant de trois ans ou d'un adolescent, a besoin de soutien lorsqu'il en a besoin. Les enfants doivent comprendre que dans toutes les situations difficiles, ils peuvent toujours compter sur leurs parents. Ce sont les parents qui insufflent un sentiment de sécurité à leurs propres enfants.

Il n'est pas recommandé d'effrayer les enfants avec diverses histoires d'horreur populaires. Par exemple, lorsque, à des fins éducatives, des adultes significatifs font peur au bébé qu'en raison de son mauvais comportement, une femme va venir le prendre, l'enfant comprend ce qui se dit littéralement. Il pense qu'une personne effrayante entrera dans la maison et que ses parents laisseront la grand-mère le prendre. Cela crée un sentiment d'insécurité, l'autorité des parents tombe. L'enfant cesse de se sentir en sécurité.

Vous devriez être plus intéressé par la vie d'un enfant, discuter de divers sujets avec lui, en particulier ceux qui intéressent le bébé lui-même, passer plus souvent du temps libre ensemble et faire des activités agréables pour les deux. Un passe-temps commun, rempli d'émotions positives lumineuses, contribue à l'émergence d'une interaction amicale entre adultes et enfants.

Propre enfant doit être respecté, vous ne devriez pas écarter les mots des miettes, de son avis. Phrases du type inacceptables: "ne soyez pas malin", "encore petit pour donner des conseils". Il est nécessaire de faire l'éloge de la progéniture, même pour le moindre succès.

Afin d'enseigner quelque chose à un enfant, il est nécessaire de prendre en compte la particularité d'un enfant: les enfants se souviennent de tout ce qui les intéresse. Par conséquent, il n'y a aucune raison de transformer la connaissance en un enfant, il est préférable de lui faire des cours intéressants, ainsi que d'inclure des moments de jeu.

La notation ne doit pas être abusée. Après tout, elles sont ennuyeuses et complètement inintéressantes. Il est préférable de démontrer le comportement souhaité avec vos propres actions. Les enfants prennent toujours les actions de leurs parents comme modèles.

Comment bien élever un enfant de naissance

Le processus éducatif est préférable de commencer à partir des premières décennies de la vie du bébé. Le développement actif des miettes se produit juste dans la première année de leur existence. Au stade décrit, ils s’adaptent à l’environnement et acquièrent une première expérience enrichissante. Après tout, en seulement 12 mois, le bébé doit apprendre à s'agiter, à sourire, à réagir aux voix des parents, à son humeur et à distinguer les intonations.

Souvent, les parents de nourrissons accordent plus d’attention à la routine et au régime quotidiens, aux soins appropriés et non au processus éducatif. C'est jusqu'à l'âge d'un an que les habitudes de base de la progéniture sont établies sur un niveau subconscient, que les penchants, les traits de personnalité se forment. La maturation plus poussée des miettes est principalement due au processus éducatif en bas âge.

L'étape annuelle conditionnelle du travail éducatif est généralement divisée en 4 étapes en fonction des trimestres.

Vous trouverez ci-dessous des recommandations sur la manière d'élever correctement un enfant au cours du premier trimestre de sa vie.

L'étape considérée implique la formation de «vraies» habitudes chez les enfants et la prévention de la génération de mauvaises habitudes. De plus, les parents doivent organiser avec compétence les miettes de nourriture. Ceci est très important pour un gain de poids adéquat, le développement d'une dépendance au régime.

Dans ce trimestre, les miettes doivent avoir des habitudes telles que:

- sans un mannequin, plongez dans la rue dans le royaume de Morphey;

- passer du temps au berceau en s'amusant seul;

- tiens la tête;

- désapprouver lors du remplacement de la couche;

- s'endormir sans mal des transports.

Une attention sérieuse à l'hygiène des miettes est également recommandée. La matinée aux cacahuètes devrait commencer avec la mère au sourire amical, effectuant des manipulations hygiéniques, qui consistent notamment à se laver les mains et le visage du bébé, à laver, à changer la couche. Ces activités quotidiennes de la progéniture développeront l'habitude de se maintenir propres.

Pour développer l'habitude de tenir la tête dans les miettes, il est nécessaire de la poser sur le ventre. Petit à petit, le bébé s'habituera à l'action décrite, les muscles du cou et du dos deviendront plus forts.

Pour que l’enfant commence à s’agukter, il est nécessaire de jouer plus souvent avec lui. Il est également bon que le bébé entende des comptines et des chansons pour enfants. Toute action directement liée à l'enfant doit être commentée, par exemple, la façon dont les curseurs sont placés, la couche change. En parlant avec le bébé, il est recommandé de sourire, car c'est ainsi que repose la culture de l'interaction communicative.

Au cours du prochain trimestre, la vision du monde visuelle, sensorielle et auditive se développe. L'étape à l'étude comprend la préparation de la progéniture pour la parole. Il est recommandé d'inclure des mélodies musicales de différents genres. En outre, il est préférable qu’ils soient harmonieux et légers: classique, mélodies pour enfants, motifs modernes. Pour que l'enfant puisse marcher, il a commencé à babiller son attention et il devrait le diriger vers d'autres sons. Il devrait connaître la réalité environnante, attirer son intérêt pour les tweets d'oiseaux, le bruit de l'eau qui coule, le cliquetis d'un tracteur.

La formation mentale de miettes au stade décrit devrait commencer par une interaction communicative. Les parents doivent jouer avec l'enfant pour façonner sa perception. Il est recommandé de commencer à faire de l'exercice quand il est éveillé, quand la progéniture ne dérange rien et qu'il est gai. Ces activités doivent être amusantes pour le bébé, vous ne devez donc pas jouer avec lui lorsqu'il veut manger ou qu'il est méchant. Au stade considéré, les fondements moraux et esthétiques de l'éducation ont lieu et l'enfant reçoit grâce à la communication avec ses proches.

L'amour et les émotions joyeuses présentées au bébé deviendront le point de départ pour forger un modèle comportemental moral et esthétique. En plus de ceux indiqués dans le programme, il devrait également y avoir des exercices quotidiens et des massages. A ce stade, les exercices devraient déjà être plus diversifiés, leur objectif étant de préparer le bébé à ramper.

L'étape du troisième trimestre est marquée par l'injustice de la progéniture et sa curiosité. L'activité chez les bébés au stade décrit augmente de manière significative. Comme l'enfant a déjà appris à ramper et à s'asseoir et que certains enfants essaient de se lever, il est temps de faire de l'exercice physique.

Tout d'abord, le bébé doit pouvoir circuler librement dans la maison. Par conséquent, l’itinéraire possible de son voyage devrait être protégé autant que possible. Au cours de ce trimestre, le contenu des tiroirs et des armoires intéresse de plus en plus les bébés. Il est donc recommandé de retirer tout élément susceptible de nuire au bébé.

A ce stade, il est déjà possible de faire les premières tentatives pour habituer l'enfant au pot. Il est nécessaire de planter les miettes sur le pot après avoir mangé, marché et dormi. Après un certain temps, le bébé comprendra pourquoi il l'a mis dans le pot. Vers l'âge de sept mois, vous pouvez commencer à apprendre au bébé à se laver les mains. Ainsi, le concept de propreté est formé.

Mettre les bavettes avant d'allaiter, changer les vêtements sales tout de suite après, les mères inculquent la propreté aux enfants. Dans ce cas, les adultes doivent commenter chaque action et l'expliquer.

Pour les enfants, le jeu est important, peu importe l'âge. A travers elle, ils connaissent le monde. À l'âge de sept ou huit mois, vous pouvez démontrer l'utilisation de jouets et de manipulations minuscules, par exemple, comment la balle roule, les roues de la machine tournent. Également au stade décrit, vous pouvez déjà montrer les différentes parties de la tête: le nez, les yeux, les oreilles. Il est nécessaire de traiter quotidiennement les bébés au troisième trimestre. Ici, vous devez également familiariser la progéniture avec les mots-interdictions: "pas". Par exemple, lorsqu'un bébé se bat au cours d'une activité de jeu, il est nécessaire de dire «c'est impossible», en expliquant les raisons (c'est désagréable pour moi, ça fait mal).

Au quatrième trimestre, l'éducation d'un enfant couvre absolument tous les domaines de son activité. Ici, le bébé interagit activement avec l'environnement adulte et essaie de marcher seul. Lorsque le bébé se lève de façon autonome sur ses couteaux, il devrait être encouragé. Tout d’abord, le petit a besoin d’aide, conduisez-le en le tenant par deux poignées, puis par un. Au bout d'un moment, le bébé pourra s'attarder, debout sur ses jambes, pendant quelques secondes.

La formation mentale du bébé consiste à lui inculquer la capacité de manipuler des objets. Le processus éducatif complet comprend une interaction de communication étroite avec la progéniture. Discuter avec les cacahuètes devrait être permanent, mais il n'est pas recommandé de copier le discours des enfants. Cela peut conduire à la formation d'un défaut d'élocution.

Comment élever un enfant en 1 an

Selon les recherches psychologiques, la personne humaine se forme à un stade précoce de son existence. Par conséquent, il est très important, au cours du processus éducatif, que la miette d'un an acquière l'expérience nécessaire à la vie future, qui deviendra le fondement de l'attitude envers l'environnement et l'environnement.

À ce stade, le gameplay est le type d’activité prédominant. Cependant, en raison de l'âge du bébé, il ne peut pas organiser ses propres loisirs de manière indépendante. Par conséquent, il tombe sur les épaules des parents. Il est nécessaire que la progéniture montre les manipulations possibles avec des jouets, par exemple la façon dont la poupée marche, la grenouille saute, la voiture transportée. Les jeux de rôle sont également importants: vous pouvez soigner un ours malade ou cuisiner un dîner avec un lapin avec une cacahuète. Cependant, les intrigues des jeux doivent être primitives pour que l'enfant les comprenne bien.

Dans ce cas, dans le processus de jeu, vous devez surveiller attentivement la progéniture. Le jeu reflétera l'idée des enfants sur les relations familiales existantes, le monde, les gens. L’observation permettra aux parents de corriger en temps voulu leurs perceptions négatives ou leurs attitudes destructrices.

L'enfant d'un an comprend un traitement exclusivement visuel-figuratif. Par conséquent, afin de transmettre aux miettes toute information, il est nécessaire de modéliser la situation, en se basant sur des contes de fées et en prenant pour exemples des personnages préférés.

Vous devez également constamment expliquer à la cacahuète comment se comporter, ce qui est bien, quelles actions sont mauvaises. De plus, les parents devraient toujours rester un exemple positif, car les bébés imitent toujours l'environnement adulte. Au stade de l’éducation considéré, les parents doivent régulièrement nettoyer, organiser les choses dans les lieux qui leur sont destinés, montrer de leur propre chef le respect du régime quotidien et des règles d’hygiène.

Comment élever un enfant en 2 ans

Au cours de la période considérée, le processus éducatif devrait différer en ce qui concerne les garçons et les jeunes filles.

L'éducation d'un garçon devrait inclure, tout d'abord, une expression d'amour sous différentes formes: câlins, bisous, conversations, jeux communs. Il est interdit de battre et d'offenser le bébé, car il peut devenir incertain, agressif, en colère ou méfiant. Le garçon doit être élevé dans des limites strictes, sans malédiction excessive, mais sans manières impérieuses.

Vous ne devriez pas limiter les capacités physiques du petit garçon et son activité. Ceci est normal si le bébé marchera souvent avec les genoux cassés, car le futur défenseur de la famille et de la patrie grandit.

En s'adressant au bébé, il est préférable d'utiliser son nom ou d'appeler «fils», et il est préférable de ne pas utiliser de formes diminutives telles que «miel» ou «lapin». Le jeune enfant doit être conscient dès son plus jeune âge qu'il a grandi en tant qu'homme et qu'il deviendra à l'avenir le soutien de famille et le protecteur de la famille.

L'éducation des jeunes filles doit être orientée vers le développement du potentiel créatif. Les filles par rapport à leurs "antipodes" sont plus équilibrées, assidues, calmes. Les manipulations monotones leur sont données plus facilement. Ils ont développé leur imagination et leur sens de la beauté.

Il est nécessaire d'encourager le désir des filles de montrer leurs propres sentiments, de complimenter les jeunes princesses, de le doter de louanges et de tendresse. Les filles devraient grandir confiantes, autonomes et pouvoir reconnaître les faux sentiments.

Les enfants devraient avoir la possibilité de choisir leur propre jeu. Dès l'enfance, il faut expliquer aux petites dames qu'elles peuvent accomplir beaucoup de choses dans la vie. Vous pouvez leur montrer des photos de dames qui ont réussi - des médecins, des politiciens, des actrices - en leur expliquant qu’elles peuvent devenir des tantes aussi respectées que réussies.

Comment élever un enfant en 3 ans

Trois ans est un test de force assez grave pour les parents. Après tout, le bébé a considérablement grandi, elle a commencé à parler. L'enfant a déjà une position active dans l'expression de ses propres aspirations. À un moment donné, la réaction comportementale des miettes et ses actions ont commencé à changer radicalement. Une petite cacahuète précédemment obéissante se transforme en un «bandit» intolérable. C'est ainsi que se manifeste la crise de trois ans.

La chose la plus importante ici est la réserve de patience des adultes significatifs. Toute situation de désobéissance à la progéniture doit être évaluée de manière extrêmement sobre. Il est nécessaire de comprendre les sentiments des bébés et d'utiliser habilement l'humeur des enfants contre eux. Par exemple, lorsque le petit refuse d'empiler des jouets, mais les disperse, vous devez demander à l'enfant de ne jamais les collecter.

Dans la période décrite, diverses exigences, les interdictions sont inefficaces. Il vaut mieux essayer d'attirer l'attention de l'enfant sur des actions plus excitantes pour lui.

Il n'est pas recommandé de réagir à des crises d'hystérie excessivement violentes. Cependant, il n'est pas nécessaire de s'adonner aux caprices des enfants. L'enfant de trois ans vérifie les limites de ce qui est permis. Combien de parents peuvent lui permettre. Si, à la moindre hystérie, il donne ce qu'il veut au petit, il aura l'habitude de commencer à l'hystérie pour la moindre raison. Il est nécessaire d'essayer de détourner l'attention de la progéniture du facteur provocant, pour une autre chose intéressante.

Le processus éducatif à 3 ans devrait être basé sur la cohérence. Si maman a interdit le bébé, alors papa ne devrait pas être autorisé à le faire. Cette règle devrait être particulièrement clairement communiquée aux grands-mères compatissantes et aux grands-pères bienveillants.

Et surtout, éduquer les cacahuètes devrait être amoureux. Il est nécessaire de prendre soin de la progéniture, de la former, de montrer le comportement souhaité avec son propre exemple positif.

Comment élever un enfant colérique

Un enfant au tempérament colérique est infatigable par nature. La nature a doté une telle miette d'un puissant potentiel énergétique. Dès son plus jeune âge, le bébé montre son tempérament insupportable et ses proches disent avec ahurissement: «eh bien, caractère!

Le petit propriétaire de ce tempérament a une infinité de mouvements caractérisés par l’impétuosité, la netteté, comme si on le poursuivait. Un tel bébé ne résiste pas longtemps aux attentes et ne peut donc pas rester inactif pendant longtemps au même endroit. La conversation de l’enfant est émotionnelle, les mots résonnent abruptement et rapidement. Il ne parle pas mais bavarde, avalant des mots et des syllabes. Parfois, il aime tellement les monologues qu'il est incapable d'entendre qui que ce soit.

Il perd souvent le contrôle de lui-même et commence à crier et à se disputer fort. Élever un enfant de cholérique 3-4 ans n'est pas facile. Un tel enfant aime l'aventure et le risque. En même temps, la susceptibilité du bébé aux changements d'humeur brusques plonge l'environnement proche dans la confusion.

Le gamin colérique peut facilement changer d'avis à la dernière minute. Vous ne savez jamais à quoi s'attendre de lui. Il peut se comporter de manière non conventionnelle dans n'importe quelle situation. L'enfant lui-même ne comprend souvent pas ce qui lui arrive en raison de son impulsivité. Un enfant au tempérament colérique prend des décisions instantanément, ses idées sont spontanées, mais souvent intéressantes. Tout le nouveau bébé est rapidement emporté, mais il lui est également facile de l'oublier rapidement. Pendant l'entraînement, montre les capacités si l'enfant est intéressé pour le moment.

Le petit colérique s’endort avec difficulté et très longtemps. Un sommeil agité, en fonction des impressions de la journée.

Le colérique a beaucoup de qualités positives: l'intrépidité, le risque, le courage, la détermination, la confiance en soi, la persévérance. Dans le même temps, une tendance à l’obstination, à l’agitation, à l’arrogance, aux conflits, à l’impatience, à l’esprit ludique, qui donne aux parents certaines difficultés pour élever un enfant colérique.

Considérant que les enfants de cholérique sont émotionnellement instables, leurs parents doivent maîtriser la capacité de contrôler leurs propres émotions. Avant de parler à votre enfant de colère ou de frustration, vous devez vous arrêter, prendre quelques respirations profondes ou compter jusqu'à dix, et vous demander simplement si les notations et les cris destinés au bébé vont vous aider dans votre situation.

Un enfant colérique énergique doit être impliqué dans la mise en œuvre de tâches utiles, telles que les devoirs. L'enfant devrait voir le but final et le résultat de son travail. Apprenez à votre enfant à parler les étapes du travail à voix haute, puis à lui-même, et à respecter votre plan.

Pour cholérique, il est très important de pratiquer des sports de plein air. Cela vous permettra de donner votre énergie et un entraînement vous apprendra à calculer votre force. Un tel bébé a juste besoin d'espace de vie, aussi souvent que possible il devrait être avec lui lors de promenades.

Aider à développer l'attention et la persévérance peut concevoir, travaux d'aiguille, dessin, travail manuel. Il est important que les parents ne soient pas irritables envers le bébé s’il est distrait et qu’ils encouragent la patience et la diligence à chaque fois. Il est important d'apprendre au bébé à réfléchir à ses décisions, à évaluer ses réserves de force et à procéder ensuite à des actions. Cela devrait être enseigné dans toutes les situations de courtoisie, car l’immédiateté du colérique affecte souvent la fierté des gens.

Il est particulièrement nécessaire de prêter attention à la capacité de créer des relations au sein de l'équipe des enfants, car les parents ne pourront pas être présents tout le temps. Pour un colérique, le problème est d’imposer le leadership à d’autres enfants. Le deuxième problème du bébé colérique est le désir de diversité, de sorte que les amis réguliers ne restent pas à proximité. Dans ce cas, il est nécessaire d'encourager le bébé à analyser son comportement, à le traiter dans des situations de conflit, à discuter de films et de livres. Il est nécessaire d'apprendre au bébé à contrôler ses émotions en tenant compte des intérêts des autres.

Dans la lutte contre la mauvaise humeur d'un enfant colérique, l'humour aidera. Montrez à votre enfant le moyen de sortir des émotions accumulées: vous pouvez battre le jouet, lancer et battre l'oreiller. Ce sera mieux que de contrecarrer votre colère contre les parents et les enfants de la maternelle. La maîtrise de soi peut également aider les exercices de respiration. Avec le stress émotionnel croissant du bébé, vous pouvez utiliser des techniques de distraction, par exemple, pour vous intéresser à autre chose et passer à cette leçon. Parfois, il suffit juste de s’enlacer et de se calmer. Les adultes doivent observer autant que possible les manifestations comportementales de leurs miettes et agir avant de se mettre en colère ou de pleurer. Il est interdit de taquiner catégoriquement un peu de colérique.


Vues: 42

Laissez un commentaire ou posez une question à un spécialiste

Une grande demande à tous ceux qui posent des questions: lisez d’abord toute la branche des commentaires, car, très probablement, selon votre situation ou une situation similaire, il y avait déjà des questions et des réponses correspondantes d’un spécialiste. Les questions comportant un grand nombre d'orthographes et autres erreurs, sans espaces, signes de ponctuation, etc. ne seront pas prises en compte! Si vous voulez une réponse, prenez la peine d'écrire correctement.