La haine

déteste photo La haine est un sentiment coloré négatif, intense en durée, qui reflète l'aversion, le rejet, l'hostilité envers l'objet de la haine (groupe, personne, phénomène, objet inanimé). Un sentiment négatif est causé soit par les actions de l'objet, soit par les qualités qui y sont inhérentes. La haine peut être associée au plaisir des échecs de l'objet, ainsi qu'au désir de causer du mal à cet objet.

Les causes de la haine et de la malice peuvent être si insignifiantes et minimes que l’irrationalité apparente de ces raisons peut facilement être instillée de l’extérieur, ce qui permet de supposer que les personnes ont initialement besoin de haine et d’hostilité.

La partie des conflits associée aux sentiments négatifs est perçue comme la libération de l’ agressivité , avec la haine dirigée d’un objet à l’autre. Dans d'autres cas, la haine ne se manifeste pas dans des conflits, mais existe en tant que mécanisme mental. Par haine sociale, on entend le sentiment haineux d'un groupe de personnes, ce qui entraîne les conflits les plus graves de la société (guerres, émeutes, génocide) et constitue également l'une des causes de la discrimination.

Haïr les gens

Ce sentiment est capable d'apparaître tout naturellement chez chaque personne. Cela se produit en fonction de leur satisfaction ou de leur mécontentement vis-à-vis de leur vie et d’eux-mêmes. La haine envers les gens se développe pour des raisons tout à fait objectives, ainsi que pour des raisons purement subjectives, reflétant une vision exclusivement personnelle de toute personne, ainsi que des personnes en général.

De la haine, une personne est capable de subir un préjudice et un bénéfice, ainsi que de tout autre sentiment. Tout dépend du contrôle de nos sentiments et de nos émotions. Pour un sentiment négatif, chaque personne peut avoir des raisons réelles mais aussi des raisons tout à fait naturelles. Cependant, avant de comprendre pourquoi nous détestons, vous devez vous demander: qui aimons-nous? Qui aimons-nous? Quel genre de personne pouvons-nous respecter? Sommes-nous égoïstes? Et les gens sont assez intelligents et assez forts pour ignorer nos intérêts - les aimons-nous? Est-ce que nous aimons les gens qui ne rencontrent pas nos intérêts et n'interfèrent pas avec nos vies? Mais dans cette vie, personne ne nous doit rien, mais beaucoup d’entre nous attendent plus de la part d’autres personnes que de nous-mêmes, et si les attentes ne sont pas satisfaites, nous commençons à détester de telles personnes. Ne croyez-vous pas que la haine témoigne de votre faiblesse, de votre stupidité, de votre impuissance?

La haine chez une personne s’exprime dans sa rébellion intérieure, qui résulte de circonstances extérieures inacceptables. Cette rébellion de l'intérieur détruit l'individu, car la personne a le désir de recevoir, mais il n'y a pas de possibilité. Qu'est-ce qui se passe ensuite? Une agression non éclaboussée sous forme de haine corrode le monde intérieur de l'homme, déformant son psychisme. En fait, la haine est le même grief, mais sous une forme plus concrète et rigide. En étant offensé, vous ne voulez rien de mal à la personne, alors que celui qui déteste a des vœux négatifs pour son objet de haine.

La haine et l'amour

Ces sentiments opposés les uns pour les autres agissent comme des antonymes et sont souvent considérés indépendamment les uns des autres.

La haine et l'amour sont considérés comme des éléments constitutifs d'une certaine unité. Ces sentiments peuvent être simultanément combinés chez un même individu et se manifester d'une manière double envers une autre personne. L'ambivalence de la haine et de l'amour dans les relations intimes est l'une des idées centrales de la psychanalyse. Freud a simultanément associé des manifestations de haine et d'amour dans des relations intimes dans des situations de conflit.

Certains éthologues ont noté qu'il existait un lien entre la haine et l'amour à travers le lien entre les mécanismes mentaux et physiologiques qui garantissent la capacité des personnes et des animaux à avoir des relations intimes personnelles, ainsi que la capacité d'agression.

Konrad Lorenz a souligné qu'il n'y a pas d'amour sans agression et qu'il n'y a pas de haine sans amour. Souvent, une personne déteste celui qu'elle aime et souvent, ces sentiments ne peuvent être séparés. Ils coexistent et l’un ne détruit pas ce qui crée l’autre.

L'une des explications du lien étroit qui existe entre la haine et l'amour est l'idée qu'un lien profond avec une autre personne a un effet significatif sur le cours des relations. Ainsi, si un conflit se produit, il se transmettra avec plus de passion et de puissance que de se disputer avec des étrangers. Il a été remarqué que, tout en éprouvant de l'amour pour un objet, ce sentiment ne permet pas l'expression d'émotions négatives, ce qui entraîne une accumulation et une intensification de l'hostilité.

Erich Fromm, psychologue, conteste le fait que la haine ne se transforme pas en amour, mais en narcissisme des amoureux, ce qui signifie que la haine ne se transforme pas en amour, mais en narcissisme des amoureux.

Les psychologues disent que pour former un sentiment d'amour, comme la haine, il faut faire l'expérience de l'enfance, d'une relation avec un objet d'amour.

La haine amoureuse naît d'une insatisfaction extrême face au déroulement d'événements qui ne sont pas souhaités. Par exemple, un être cher a cessé de satisfaire les besoins de l'ego d'une personne aimante (manque d'attention, d'admiration, d'affection, d'attention).

Lorsque le sens de l'importance de soi (EGO) est légèrement développé, la personne aime alors qu'elle y réponde ou non. Avec un fort ego développé, il y a tout d'abord une insulte à l'objet d'amour: "comment ne m'aiment-ils pas?", "Oui, ils n'aiment pas comme moi." Une personne a un contraste entre la réalité et les attentes. Et à la fin, le ressentiment se transforme en haine, réaction défensive de son EGO: «Si tu ne m'aimes pas, je ne t'aimerai pas non plus!» Il est difficile de pardonner à une personne qui nous a sous-estimés et ne nous a pas rendus la pareille.

Les gens ont oublié que l'amour est le sentiment spirituel le plus élevé, ce qui signifie pardon, don spirituel, patience et sacrifice de soi. Chaque personne aime différemment. Quelqu'un donne de l'amour (sans réponse), et quelqu'un est seulement prêt à recevoir de l'amour, mais pas prêt à donner. Pour développer une volonté d'aimer-cadeau, un travail spirituel est nécessaire sur soi-même, et tout échec de l'amour est une expérience qui développe et rend une personne plus forte.

Malice et haine

En quoi la haine diffère-t-elle de la malice? Au début, la malice surgit, comme une émotion brûlante, qui se transforme ensuite en un sentiment négatif. La colère représente souvent une agression envers une situation particulière ou un être vivant. Ce sentiment n’est pas seulement un effet négatif, car ce n’est pas pour rien qu’il est inhérent à l’homme par nature. Cependant, lorsque l’émotion de malice échappe à tout contrôle, elle peut causer un grave préjudice à une personne.

Ne condamnez pas la colère et appelez-la indigne et peu naturelle. Si la colère n'était pas inhérente à l'homme, ce seraient des robots. Chaque personne est capable de se mettre en colère. Le problème, c’est ce que cette colère provoquera exactement. Il est important de garder un équilibre dans tout. Les émotions négatives doivent être alternées avec les positives, et tout cela afin de préserver la santé de la personne. Le cerveau humain est conçu pour que, lorsque les sentiments négatifs l’emportent, il ralentisse son travail. La pensée objective disparaît chez une personne qui n’a même aucune idée des conséquences. Cette émotion affecte également négativement le travail du système cardiovasculaire.

Envie - déteste

Il y a une perception que l'envie engendre la haine, parce qu'elle peut passer d'une forme clairement exprimée à un sentiment négatif. Souvent, la personne envieuse cherche secrètement à nuire à celle qu’elle envie.

L'envie est un sentiment personnel et la haine est capable d'embrasser les communautés humaines (nations, nations, états).

Spinoza a défini l'envie comme une haine agissant sur une personne de telle manière que celle-ci éprouve du mécontentement à la vue du bonheur de quelqu'un d'autre, ou inversement, c'est dans le plaisir de voir le malheur d'autrui.

Certains chercheurs attribuent l'envie et la haine à des proches. D'autres soulignent que la jalousie se traduit par la capacité de se rendre compte de ses propres limites en matière de ressources et la haine en l'absence de la capacité de voir les mérites et les ressources d'autres personnes.

La haine des hommes

Souvent, la haine des hommes a des origines enfantines. Les futures femmes ont un sentiment négatif envers les hommes en raison des insultes et de l'oppression de la part des pères, des grands-pères ou de leurs frères aînés. Les conditions préalables aux attitudes négatives peuvent être la violence domestique contre d'autres membres, tels que la mère. Il en résulte une peur des hommes et une peur de nouer des relations avec eux.

La haine des hommes découle donc de problèmes psychologiques: ne pas accepter les hommes dans leur manifestation naturelle et ne pas s’accepter eux-mêmes en tant que femmes. Avec une expérience négative, par exemple, lorsque les parents divorcent, vivent dans des querelles, dans des conflits et que la famille fait face à la violence, à la cruauté et à la grossièreté, cela aura un impact direct sur le rejet des hommes par la future femme. Cela entraînera la haine des hommes ou celle des futurs enfants. Le manque d'harmonie dans l'acceptation de l'essence des hommes par une femme affecte l'état psychologique (provoquant un manque de compréhension, la dépression , le dégoût de soi, l'échec dans la vie personnelle), et affecte également le bien-être physique de la femme.

La haine de l'ex-mari

Il est très difficile de parler avec des mots, lorsque de nombreuses affirmations non systématiques émanent d'une personne autrefois très proche et chère, générant un sentiment de haine qui mine les forces internes.

Comment se débarrasser de la haine de son ex-mari? Il ne devrait que pardonner et l'accepter avec tous les défauts. La méthode du pardon ne comporte que sept étapes consécutives.

• Première étape: vous devez dresser une liste à cause de ce que vous détestez votre ex-mari et à quoi le blâmez-vous exactement? En parallèle, réfléchissez à ce que vous ressentez dans ces situations. Ainsi, vous rejetez toujours le négatif supplémentaire.

• Deuxième étape: répondez à la question: quelles attentes avez-vous associées à votre ex-mari? Ainsi, vous conclurez avec quoi vous êtes si tendu dans la situation avec votre ex-mari et ce qui a provoqué l’émotion négative.

• Troisième étape: essayez de vous mettre à sa place. Cela permettra de comprendre et de comprendre ses sentiments. Peut-être avait-il également ressenti des craintes similaires, dont il souhaitait se débarrasser. En analysant la situation, cela peut clarifier le moment où l'ex-mari vous a accusé de la même chose.

• Quatrième étape: pardonnez-vous, à savoir la partie qui haïssait le premier et s’est donc comportée de manière incorrecte, car elle a tout agi par peur.

• Cinquième étape: vérifiez vous-même - avez-vous pardonné? Dans ce cas, imaginez si vous pouvez informer votre ex-mari des trois étapes que vous avez suivies. Que ressentez-vous à cette pensée? Le doute et la peur parlent des étapes qui n'ont pas été complétées.

• Étape 6: Parlez à votre ex-mari, racontez vos expériences et déterminez s’il avait des sentiments similaires à vous.

• Septième étape: Analysez votre vie - y a-t-il eu des situations similaires avec votre père par rapport à vous? Vous l'avez peut-être aussi accusé de cela. Si la réponse est oui, appliquez-lui toutes les étapes ci-dessus.

L'unicité de la méthode réside dans la capacité de changer la perception au niveau subconscient, ce qui vous permettra de pardonner et de libérer tous les moments négatifs de votre vie.

Comment se débarrasser de la haine

Pouvoir pardonner est la qualité des personnes généreuses et fortes. Les psychologues conseillent de cultiver la tolérance et la tolérance. Ces qualités sont nécessaires pour une communication simple et facile avec les gens.

Pour développer la tolérance en vous, étudiez les gens. En comprenant les gens, on peut apprendre à tolérer des personnes de statut social différent, de nationalité, de religion, de niveau de culture et d’éducation différents. Seulement en étudiant les gens, vous saurez mieux que vous-même. En vous comprenant, vous pouvez apprendre à mieux vous contrôler. Cela facilitera la gestion des émotions négatives et la haine n'aura plus rien à manger.

L'émergence de la haine est associée à la prédominance de possibles sentiments de culpabilité devant soi pour une personnalité non réalisée, à l'autocritique et à l'incapacité de résoudre des problèmes. Négatif, s’accumulant pendant des mois à l’intérieur et menaçant d’éclabousser peut provoquer une explosion. Si vous avez un sentiment de haine, cherchez-en d'abord la raison en vous. Une personne ayant un état d'esprit positif et une harmonie intérieure ne permettra pas à la haine de maîtriser son monde intérieur.

Que faire avec la haine? L'un des moyens de se débarrasser de la haine est le «pardon». Parce que les gens ne sont pas parfaits, ils commettent souvent des erreurs, prennent les mauvaises décisions et quand ils se fâchent, ils commettent des erreurs et causent des souffrances. Pardonnez-leur, vous vous libérerez ainsi de l'énergie négative accumulée. Prenez les gens comme ils sont et ne gardez pas la malice qui empoisonne votre vie. Essayez d'oublier votre aversion. Passez plus de temps avec votre famille, votre famille et d’autres questions importantes.

Les cours de méditation, les sorties au gymnase et les cinémas peuvent aider à se débarrasser de la haine. Distrayez-vous avec d'agréables moments préférés et, à l'avenir, percez le monde tel qu'il est, sans vous nourrir d'illusions. Ce n'est que dans de telles conditions que vous ne rencontrerez pas d'irritation et de haine inutiles.

Vues: 70 552

22 commentaires sur l'entrée “La haine”

  1. Merci pour l'article utile. La haine des hommes. Le beau-père est tombé amoureux de moi à l’âge de 14 ans (terrifié, elle avait peur de rester dans la chambre avec lui. Marié a poussé ma mère, qui me détestait, était jalouse de mon beau-père, scandales à la maison entre eux. Beau-père détestait le marié, se ridiculisait et l’humilait. La vie de mon mari et de moi, le divorce. La femme forte. La belle. Les hommes regardent. J'ai peur des hommes. J'ai peur des relations. La vie personnelle ne s'additionne pas. Je veux me rétablir. Prenez rendez-vous.

  2. Correctement écrit que la haine est un problème interne. Je l’ai comme mauvaise habitude, dont on ne peut plus se débarrasser pendant de nombreuses années. Je sais tout sur les techniques de prise de conscience, de pardon, de méditation, je fais tout, mais le résultat est nul. Eh bien, je comprends, pour lequel je déteste l'exemple d'un rival, belle-mère ou collègue. Eh bien, je vais travailler sur ce sujet, pardonner, je réalise que moi-même je n’avais pas raison. Et peut-être avec le temps, le négatif pour cette personne et il passe. Donc, il va simplement à un objet spécifique et saute immédiatement à un autre objet. Il arrive même que je commence à haïr un étranger et un innocent. Et je commence à souhaiter à cet homme toutes sortes de méfaits, à se disputer avec lui dans ses pensées, à l'humilier. Ma vie va bien - avec ma famille, avec mon travail, avec mes amis et avec mes loisirs. Et beaucoup me considèrent comme une personne bonne et adéquate. Mais il y a une telle épine à l'intérieur qui empêche de vivre, dont je sais depuis longtemps que je dois me débarrasser, mais cela ne fonctionne pas.

    • Je ne sais pas comment commencer, toujours le cas. L'essentiel est que pendant de nombreuses années, j'ai remarqué une nervosité, une colère et une haine envers beaucoup de choses. Je déteste surtout les gens pour ne pas prendre soin d'eux-mêmes ou de leurs actes. N'importe quelle petite chose de ce genre de plan peut troubler et ici j'ouvre la bouche ... Quelqu'un parle fort dans tout le bus? Pourquoi devrais-je écouter ça? Quelqu'un s'en va, prenant son cul tout le chemin et pas pressé, pourquoi devrais-je passer ou demander à partir? La mère est venue au magasin avec son enfant, qui parcourt un kilomètre carré, mais elle n'essaye même pas de le calmer. Des millions de situations. Ce sont toutes de telles bagatelles et les gens eux-mêmes devraient savoir comment agir dans une telle situation, mais pour une raison quelconque, tout est incroyablement stupide à ce sujet. Je ne me mets pas au-dessus des autres, ils sont juste vraiment stupides ... Vous faites une petite remarque et beaucoup de merde commence à vous tomber dessus, comme si vous aviez initialement fait une mauvaise chose. Cela interfère vraiment avec le travail, la communication, je comprends que ce sont mes problèmes, ma colère, mais je ne peux pas cesser de me mettre en colère, chaque fois que quelque chose comme cela se produit, je commence à bouillonner. Parfois, si je ne casse pas quelque chose ou ne le jette pas, je ne me sens pas calme. Le plus triste dans cette situation est que mon cœur repose sur le travail du barman. Et ayant travaillé dans ce domaine pendant un an, je comprends que les employeurs ont besoin de robots. Je me fiche de savoir si quelqu'un m'a offensé, si un invité communique avec moi avec arrogance, je dois tout endurer. Mais le monde n’est pas divisé en noir et blanc, je cherche toujours une approche envers tout le monde, mais il ya des gens vraiment arrogants, qui essaient de répondre d’une manière ou d’une autre, de façon à ce qu’ils comprennent qu’ils n’ont pas besoin de communiquer de la même manière que les autorités et au revoir. Vous pouvez écrire indéfiniment, mais je voudrais résumer. Comment trouver l'équilibre intérieur et la paix quand vous êtes entouré de personnes viles qui ne suivent pas leurs actions, mais que je ne peux pas tolérer?

      • Bonjour Alexandre. Il est nécessaire de réaliser que vous ne réussirez pas à changer le comportement ou la pensée des gens, mais vous pouvez changer votre attitude à l'égard de tout ce qui se passe. L'autodiscipline peut aider à maintenir la maîtrise de soi dans des situations critiques. Après avoir découvert ce que la pensée, le désir, le sentiment vous est étranger et ce qui est bon, vous devez répondre correctement à ces manifestations: incarnez, développez, cultivez, entretenez ou supprimez, éradiquez, supprimez. Le mal en vous-même doit être supprimé, éliminé et le bien développé et cultivé. L’autodiscipline est la méthode la plus efficace de développement personnel et de lutte contre les habitudes négatives (manque de maîtrise des émotions). Accepter les gens tels qu’ils sont (des gens vils qui ne surveillent pas leurs actions) aidera à trouver un équilibre intérieur et la paix.
        autotraining. Il s'agit d'une psychotechnique spécifique, basée sur les techniques de la suggestion de soi, à travers laquelle une personne peut assurer son propre subconscient de n'importe quoi. L'autoformation pour le système nerveux est la régulation consciente de son propre état psycho-émotionnel. Elle est réalisée par l'influence de la personnalité sur elle-même à travers les mots, les représentations mentales, le contrôle du tonus musculaire et le contrôle de la respiration. Aujourd'hui, il existe de nombreuses technologies psychotechniques basées sur la méthode d'autoformation. Chacun d’eux est divisé en trois éléments fondamentaux: la relaxation, l’auto-hypnose et l’auto-éducation.

      • Tout à fait d’accord, la plupart sont stupides, mais le pire, c’est qu’ils ne le réalisent pas.

      • Comme je te comprends. Parfois, je ne veux tout simplement pas sortir de la maison ... Je remarque une humeur croissante et je ne comprends pas quoi faire avec.

  3. Des maris, des ex-garçons… C’est la haine de la société tout entière, c’est là que se trouve le khan. Et vivre avec eux le siècle. Croix lourde, lourde. Penser, voir très peu, c'est encore plus écoeurant.

  4. Et que dire de la belle-fille, qui ne juge pas nécessaire de s'occuper de la maison et de son mari, un homme court, un enfant ordinaire est avec sa mère et son garçon est allé en 1ère année, mais moi ou mon fils regardons les leçons tout le temps où elle presse son fils, alors il donna son nom de famille au garçon. Je la déteste jusqu'aux larmes. Mère méchante.

    • Un homme si stupide qu'il ne peut pas prendre soin de lui-même? Ou handicapé? Et votre belle-fille n'est pas obligée de s'occuper de la maison, même de l'enfant. Mari - pour la randonnée de meubles. Votre haine est aspirée du doigt, désolé pour la vérité. Ou vous envie qu'une autre femme ne joue pas le rôle d'une humble servante, mais dans votre vie, la liberté n'a jamais existé. Je suis désolé pour toi.

    • Votre fils est le père de votre petit-fils et il devrait lui donner son nom de famille. Il fallait aussi lui apprendre à prendre soin de lui-même et à aider sa femme. Ou bien vous souhaitez transférer votre alcoolique excédentaire à une autre femme afin qu'elle puisse le servir, mais elle n'est pas une esclave, mais une épouse qui devrait être respectée et aimée. Je vous souhaite que vous ne comprenez toujours pas. Et vous ne devriez que vous haïr.

  5. Il est certes bon de pardonner, mais que faire lorsque la situation se répète tout le temps? Juste un peu pardonner, calmer, vous pouvez même oublier, et après un moment, la situation se reproduit et vous vous détestez déjà pour pardonner à nouveau. Le cercle vicieux Le masochisme est obtenu. Maintenant, je ne crois plus à personne, je vis un jour en pilote automatique.

  6. De l'amour à la haine en une étape.
    Mais comment pouvons-nous condamner les personnes qui détestent pour cette raison? Si vous n'êtes pas obligé d'aimer, il s'avère que vous n'êtes pas obligé d'être gentil.

  7. Lire, même plus en colère est devenu! Madden tous les roturiers.

  8. Oui, l'article est utile. Les racines des insultes sont tirées de l'enfance. Nous continuons la chaîne reçue des parents. Ils n'étaient pas encore parfaits, ils avaient leurs propres problèmes et infractions. Il est important d'ouvrir la chaîne, de donner aux enfants, au lieu d'insultes, de l'amour. Tâche difficile, mais résoluble.

  9. Merci pour cet article si intelligent! Vous ne vous débarrasserez pas de la haine vous-même, mais cela a aidé à accepter le problème comme l'a fait cet article.

    • Comment gérer le ressentiment envers l'ex-petit ami. Séparés mutuellement, mais il travaille avec moi et fait constamment mal. En général, tous mes collègues sont des personnes très pointues, dont j'ai même peur.

      • Chère Lisa, j'écris peut-être tard! J'espère que tu vas déjà bien! Essayez de ne pas remarquer ses attouchements et en général son ensemble. Vous avez votre propre vie et votre monde est immense et ne se termine pas avec une équipe. Ne laissez jamais la peur se débarrasser du sentiment de peur, accordez-vous pour que personne ne veuille rien de mauvais pour vous! Et allez hardiment dans la vie, développez-vous, cherchez peut-être de nouvelles relations de l'extérieur. Essayez d'être persistant, essayez de vous débarrasser des sentiments de ressentiment. Et pensez toujours à vous-même, aux nouvelles opportunités, fixez-vous de nouveaux objectifs, allez-y, et laissez tout le reste sans importance pour vous!

      • Un bon conseil a été donné, mais tout est bla bla bla. Sirop de sucre à la plaie. Donc, vous avez un endroit douloureux où vous êtes blessé. À certains égards, vous êtes très vulnérable et impuissant. Pour soigner cet endroit douloureux, réparez le complexe et vous ne serez pas dérangé. Expérience personnelle. La psychanalyse et la théorie de la névrose pour vous aider et bonne chance

          • Et que dire de la haine méritée? Si vous avez causé un préjudice moral et physique!? Si, si vous n'essayez pas, la paix universelle de l'amour et du pardon divins ne fonctionne pas, mais ne fait que renvoyer le désir passionné de séparer la tête de cette créature du vile reste du corps?

            • Ne vous attardez pas dessus. La vengeance est un plat qui doit être servi froid. Calme-toi et calme-toi. Un jour la vie vous ramènera. C'est à ce moment-là que vous décollez.

Laissez un commentaire ou posez une question à un spécialiste

Une grande requête à tous ceux qui posent des questions: lisez d’abord le fil de commentaires en entier, car il est fort probable qu’un spécialiste ait déjà posé des questions et obtenu des réponses correspondantes concernant votre situation. Les questions comportant un grand nombre d'orthographes et autres erreurs, sans espaces, sans ponctuation, etc. ne seront pas prises en compte! Si vous voulez avoir une réponse, prenez la peine d'écrire correctement.