Sensibilité

sensibilité photo La sensibilité est une caractéristique de la personne qui exprime une sensibilité individuelle accrue aux événements extérieurs et s’accompagne d’anxiété avant les nouveaux événements. La sensibilité s'exprime sous des traits individuels tels que la timidité, la timidité, une sensibilité accrue, une faible estime de soi, une autocritique acérée, une tendance aux expériences prolongées et un complexe d'infériorité.

Avec l'âge, une sensibilité élevée peut diminuer, car une personne en auto-éducation peut surmonter son anxiété avant les événements à venir.

Le niveau de sensibilité est déterminé par les caractéristiques innées d'une personne (hérédité, lésions organiques du cerveau) ou par les caractéristiques (conditions) de l'éducation d'un enfant.

En psychologie, le concept de sensibilité est utilisé avec les synonymes de «sensibilité» et «sensibilité». À cela s’ajoute le phénomène d ’« insensibilité »qui s’exprime en l’absence de réaction aux événements, aux émotions et aux actions des personnes, aux évaluations. L’insensibilité se manifeste par une indifférence totale, un manque de sensations physiques, une absence de tact et une inattention envers les autres.

Sensibilité en psychologie

Le concept de sensibilité en psychologie est l’expérience de l’augmentation de la sensibilité, de la vulnérabilité et du doute de soi. Les personnes sensibles se plaignent souvent que personne ne les perçoit ni ne les comprend. Lorsqu'ils contactent un psychologue, les clients sensibles parlent de l'hostilité des autres à leur égard, ce qui leur rend difficile l'établissement d'un lien de communication. Ils se considèrent souvent comme indignes, méchants, pensent qu'ils sont pires que les autres. Il leur est difficile de résoudre eux-mêmes les problèmes, car ils sont trop contraints et timides.

Le concept de sensibilité fait référence aux caractéristiques personnelles et aux qualités de l'individu, il s'exprime par une sensibilité excessive et une vulnérabilité facile, une conscience, une tendance à douter des actions et à se concentrer sur les expériences. Cette sensibilité peut être une caractéristique constante d'une personne ou se manifester de temps en temps.

La sensibilité, qu'est-ce que c'est en psychologie? Une sensibilité élevée empêche l'adaptation sociale , car une telle personne croit que le monde entier lui fait face seule. La sensibilité sociale est une peur de diverses situations sociales. Les personnes qui ont une sensibilité sociale trop élevée se considèrent souvent comme imparfaites. Elles ont donc peur de rencontrer de nouvelles personnes, n'osent pas parler en public et tentent d'éviter toute activité sociale.

Avec les manifestations de tels symptômes, il est nécessaire de consulter un psychologue. Un psychologue expérimenté mènera une conversation psychologique individuelle et déterminera la stratégie de traitement appropriée pour soulager la situation du client avec une sensibilité prononcée.

La sensibilité peut être le résultat de divers troubles mentaux ( névrose , stress, maladies organiques du cerveau, dépression , troubles anxieux, troubles mentaux endogènes).

La sensibilité peut varier selon le tempérament .

Le niveau de sensibilité est exprimé par la force des influences externes nécessaires à l’émergence d’une certaine réaction psychologique. Par exemple, certaines circonstances peuvent ne provoquer aucune réaction chez une personne, alors que chez une autre, elles provoquent une vive émotion. Ainsi, la mélancolie et le cholérique sont plus sensibles et impressionnables. Par conséquent, ils sont plus enclins à la sensibilité que sanguine et flegmatique , ne donnant pas beaucoup d’importance aux situations qui pourraient les affecter.

Sensibilité à l'âge

La sensibilité à l’âge est un phénomène qui se produit à un certain stade de développement individuel et qui exprime la sensibilité d’une personne aux diverses influences de l’environnement extérieur.

La pédagogie et la psychologie du développement sont impliquées dans la sensibilité à l'âge. La connaissance des périodes d’âge sensibles aide au développement des capacités nécessaires. Ainsi, par exemple, à l'âge de 2 ou 3 ans, l'enfant est capable de maîtriser rapidement la langue, ce qui signifie que cet âge est sensible au développement de la fonction linguistique. Si vous manquez une étape sensible très importante, l'enfant n'y reviendra pas et, à l'avenir, des difficultés pourraient surgir avec la formation des capacités correspondantes.

Les périodes d’âge sensibles offrent à l’enfant l’occasion d’acquérir les compétences et aptitudes souhaitables et nécessaires, les comportements et les connaissances. Le meilleur moyen d’apprendre facilement à faire quelque chose n’est qu’après la période sensible que ce ne sera plus si simple.

Les périodes d'âge sensibles durent quelque temps, que l'individu ait ou non réussi à maîtriser l'action nécessaire. Si vous le manquez, l'occasion disparaîtra et il sera plus difficile pour une personne de faire face à la nécessité de maîtriser l'action nécessaire.

Une personne n'est pas capable d'influencer d'une manière ou d'une autre l'apparition de périodes sensibles. L’essentiel est que les parents sachent ce qu’ils peuvent faire pour que la période sensible de l’enfant passe le mieux possible.

Par conséquent, les parents sont tenus de connaître les périodes sensibles de la vie de l’enfant, d’en apprendre les caractéristiques, d’œuvrer à leur développement; observer toutes les manifestations des stades intenses du cours de la période sensible, ce qui est souhaitable pour une évaluation normale du développement des miettes; prédire la prochaine période sensible et créer un environnement favorable au développement de l'enfant.

Les périodes d'âge sensibles sont universelles, ce qui signifie que quelles que soient leur religion, leur nationalité et leurs différences culturelles, elles surviennent toujours au bon moment.

Ces périodes sont individuelles, c'est-à-dire que l'heure exacte et la durée sont déterminées biologiquement pour chacune d'elles. Par conséquent, l'idée d'une approche frontale dans la formation, en particulier jusqu'à six ans, n'est pas correcte. En outre, une variété de programmes éducatifs, à l'exception des programmes individuels, peut ne pas correspondre à l'âge réel de l'enfant. Ainsi, par exemple, si l'enfant a cinq ans, cela ne signifie pas du tout que, selon les paramètres psychologiques, il est pleinement compatible avec cet âge biologique.

Un facteur aussi important reste celui de la dynamique du cours de la période sensible, qui, avec les dates moyennes, ne garantit pas qu'absolument, chaque enfant subira une sensibilité liée à l'âge dans ce mode.

Par conséquent, il existe un besoin fondamental pour un diagnostic fonctionnel du développement individuel des enfants (détermination des caractéristiques personnelles afin de poursuivre les travaux sur leur développement).

Chaque période sensible à l’âge est caractérisée par un début doux et lent, qui est parfois très difficile à détecter si vous ne connaissez pas son approche, ne présumez pas la probabilité de son apparition et ne vous occupez pas de l’enfant, en vous concentrant sur la zone de son développement le plus proche; le point maximum (le stade de la plus haute intensité), qui est le plus facile à observer. De plus, une légère baisse d'intensité est caractéristique de la période sensible.

Les périodes d'âge sensibles se produisent à peu près au même moment, mais peuvent avoir une intensité élevée à différentes étapes.

Entraînement de sensibilité

L'entraînement à la sensibilité ou, comme on l'appelle aussi, l'entraînement à la sensibilité interpersonnelle est né de la pratique des groupes T. Le psychologue Carl Rogers a identifié deux types principaux de travail en groupe: les «groupes de développement organisationnel» et la «formation de sensibilisation».

La formation de sensibilité est appelée «groupes de réunion».

La formation de sensibilité est une formation dynamique de groupe. Le concept de sensibilité inclut la qualité de la capacité de prédire les émotions, les pensées et les actions d'une autre personne, la capacité de percevoir, de comprendre et de mémoriser les caractéristiques socio-psychologiques d'autres individus ou de groupes entiers, de manière à prédire le comportement et l'activité.

Dans ce contexte, le psychologue G. Smith identifie plusieurs types de sensibilité:

- observationnel (capacité d'observer et de se rappeler à quoi une personne ressemble et ce qu'elle a dit);

- théorique (application de différentes théories pour interpréter le comportement, les pensées et les sentiments de personnes);

- nomothétique (comprendre un individu typique en tant que représentant d'un certain groupe et utiliser ces connaissances pour prévoir le comportement de personnes appartenant à ce groupe);

- sensibilité idéographique (compréhension et perception de la particularité du comportement de toute personne).

La formation de sensibilisation a pour tâche principale d’améliorer la capacité de percevoir et de comprendre les autres. Deux types d’objectifs sont également distingués: les objectifs immédiats et hautement organisés.

Objectifs immédiats:

- accroître la conscience de soi des participants en ce qui concerne l'acquisition de connaissances sur la manière dont les autres perçoivent le comportement des autres;

- l'accroissement de la sensibilité au processus de groupe, aux actions des autres, qui sont associées à la perception des stimuli de communication, perçus des autres;

- la perception des conditions qui compliquent ou facilitent le fonctionnement du groupe;

- la formation de compétences de diagnostic dans le domaine de la communication interpersonnelle ;

- développement des compétences pour une intégration réussie dans les situations intergroupes et intra-groupes.

Objectifs hautement organisés:

- développer la capacité d’une personne à rechercher son rôle et à en faire l’expérience;

- le développement de l'authenticité des relations interpersonnelles;

- élargir les connaissances sur les autres;

- la formation de la capacité à collaborer avec les autres.

Tâches de formation de sensibilité:

- développement de diverses compétences comportementales;

- accroître la compréhension entre les membres du groupe et la compréhension de soi;

- conscience sensorielle des processus de groupe;

- Opportunités d'éducation et de formation qui augmentent la compétence sociale.

En général, les objectifs principaux de la formation à la sensibilité sont définis comme étant une sensibilité accrue aux phénomènes de groupe, améliorant la perception des processus de groupe; compréhension de sa propre vie et de la vie intérieure d’autres individus; la formation d'une susceptibilité à leurs rôles sociaux et aux étrangers, à leurs positions et attitudes; développement de la sincérité, de l'ouverture et de la spontanéité des réactions.

Les objectifs susmentionnés de la formation à la sensibilité sont réalisés grâce à une interaction interpersonnelle et à des relations, en analysant le processus de groupe, ses composantes telles que les objectifs du groupe, les normes, les rôles, les structures de groupe, les problèmes de leadership, les conflits , le stress, etc. À cet égard, la formation de sensibilité est similaire aux méthodes de psychothérapie de groupe, mais elle se concentre au contraire sur l'événement d'ici et maintenant, l'étude des processus de groupe, le comportement humain dans une équipe, son influence sur les autres.

La formation de sensibilité est très souvent utilisée dans la formation de psychothérapeutes en formation, en particulier de psychothérapeutes de groupe. Grâce à ces formations, les futurs psychothérapeutes développent une sensibilité aux phénomènes de groupe, développent la capacité à évaluer correctement les attitudes, attitudes, problèmes psychologiques et conflits d'individus sur la base d'interactions interpersonnelles et améliorent la compréhension de leur propre personnalité, attitudes, besoins et motivations .

La formation à la sensibilité des futurs psychothérapeutes vise à résoudre certaines tâches dans le but de mieux prendre en compte les phénomènes de groupe ou d’approfondir la compréhension de soi et de concrétiser en classe les vastes possibilités offertes par la formation.

Dans la formation à la sensibilité, des exercices psychotechniques et divers jeux de rôle sont utilisés, ils sont divisés en trois types. La première consiste en des exercices qui concernent tout le groupe et chacun des participants. Ils sont centrés sur l'organisation des performances au début des cours et leur maintien tout au long de la journée.

Le second type est constitué d’exercices et de jeux visant à établir le contact entre les participants, la prise de conscience et la perception des états émotionnels des membres du groupe, le développement de l’observation, la capacité à comprendre les propriétés, les qualités, les états et les relations entre les personnes et les groupes.

Et le troisième type consiste en des exercices et des jeux pour l’acquisition du feedback. C'est ici que se noue un lien fort entre les participants. Quel que soit le type de formation, le travail commence par la création d’une capacité de travail ayant pour but d’organiser une atmosphère de groupe.

Vues: 20 130

Laissez un commentaire ou posez une question à un spécialiste

Une grande demande à tous ceux qui posent des questions: lisez d’abord toute la branche des commentaires, car, très probablement, selon votre situation ou une situation similaire, il y avait déjà des questions et des réponses correspondantes d’un spécialiste. Les questions comportant un grand nombre d'orthographes et autres erreurs, sans espaces, signes de ponctuation, etc. ne seront pas prises en compte! Si vous voulez une réponse, prenez la peine d'écrire correctement.